NouvellesProjetsCampagnesSolidar SuisseFaire un don

Salvador

  
Le Salvador, dont la taille équivaut à environ la moitié de la Suisse, est surnommé le Petit Poucet d'Amérique centrale. Il s'agit cependant, avec ses 7 millions d'habitants, du pays le plus densément peuplé de cette région. La majorité de la population salvadorienne est dépourvue d'un accès satisfaisant à l'eau et aux soins médicaux.


34.1% de la population est âgée de moins de 15 ans et les perspectives d'avenir pour les jeunes sont rares. Selon l'Organisation internationale du travail (OIT), quatre enfants sur dix âgés de 14 à 17 ans travaillent, souvent dans des domaines d'activité dangereux et non qualifiés. La violence et le manque de places de travail constituent les problèmes les plus aigus au Salvador. Un tiers de la population a émigré vers le nord (notamment les Etats-Unis).

Un changement de régime a eu lieu en mars 2009, après 20 ans d'hégémonie conservatrice et néo-libérale. L'ancien mouvement de libération nationale FMLN a remporté les élections et a pu former un gouvernement. En mars 2014, il a remporté les élections présidentielles. Les conditions restent donc réunies pour une meilleure participation politique et un soutien accru à des programmes sociaux.

L'émission "Ensemble" de la RTS donne un aperçu de notre projet "De l'eau potable pour tous":



 

De grands espoirs pour une vie digne

La population et la société civile ont placé beaucoup d'espoirs dans le nouveau gouvernement, mais ceux-ci n'ont été que partiellement réalisés. De premiers succès ont cependant été enregistrés, en particulier dans l'enseignement public et en matière de couverture médicale. Des titres de propriété et une aide à la production ont en outre été octroyés à des familles de paysans et à des coopératives. Le processus de démocratisation doit être poursuivi à tous les niveaux via le dialogue social, des négociations et un développement politique basé sur la concertation. L'amélioration durable des conditions de vie des habitant-e-s nécessitera cependant du temps. L'héritage de décennies de gouvernements de droite pèse lourd et l'Etat est très endetté.

 

Démocratie et participation

Depuis le début de son engagement au Salvador, Solidar soutient la mise en place d'organisations sociales et leurs activités pour la promotion de la participation politique, la justice sociale, l'égalité, le droit à un travail digne, ainsi que l'accès aux ressources et services de base. Tout cela via "une pression depuis le bas" - à savoir le renforcement des organisations, la formation continue, le soutien au travail politique et de lobbying, une mise en réseau accrue, ainsi que la promotion des femmes.
Depuis le changement de gouvernement, un dialogue et des négociations sur le plan national ont aussi commencé, par petits pas. Ces développements laissent augurer un développement supplémentaire du programme de Solidar au Salvador. En effet, en plus d'une participation désormais accrue sur le plan communal, de nouvelles possibilités de collaboration avec les institutions étatiques nationales se font jour, en vue notamment de meilleures conditions de vie (approvisionnement en eau, sécurité alimentaire, prévention des catastrophes).


Conditions dignes de travail et service public de qualité

Solidar travaille depuis plus de vingt ans, avec ses partenaires locaux, pour le respect des droits syndicaux et du travail dans le secteur formel comme dans le secteur informel, et ce autant en ville que dans les campagnes. Solidar s'engage aussi pour la création de places de travail. En 2003, les syndicats et une large coalition ont réussi à éviter la privatisation du système de santé. L'amélioration des sytèmes de distribution de l'eau potable est un aspect important du travail de Solidar  Suisse et de ses organisations partenaires.

 

Prévention des catastrophes et aide humanitaire

A l'instar des autres pays d'Amérique centrale, le Salvador est de plus en plus touché par des catastrophes naturelles et par les effets du réchauffement climatique (pluies diluviennes, périodes de sécheresse). Ces dernières années, les tempêtes tropicales ont causé d'immenses dégâts. De juillet 2012 à décembre 2013, Solidar a conduit son second projet co-financé par l'Union européenne, pour la prévention des catastrophes dans la commune de Tacatecoluca. La population locale a élaboré, en étroite collaboration avec les communes, les autorités et la protection civile, des plans d'urgence. Enfin, un système d'alerte précoce a été mis en place et des mesures préventives ont été prises contre les inondations et les glissements de terrain.

Quand des catastrophes naturelles se produisent, Solidar fournit de l'aide d'urgence et conduit des projets de reconstruction avec ses organisation partenaires afin de soutenir un développement durable.


Anja Ibkendanz est responsable du programme de Solidar au Salvador.