NouvellesProjetsCampagnesSolidar SuisseFaire un don

Pakistan

  

Aide humanitaire après les inondations au Pakistan

 

60 pour-cent de la population du Pakistan vit avec moins de deux dollars par jour. C’est surtout dans les régions rurales qu’une grande partie de la population vit sous le seuil de la pauvreté. Beaucoup ne savent ni lire ni écrire et travaillent à la journée comme main d’œuvre non qualifiée, sans revenu assuré. Souvent, les enfants ne vont pas à l’école pour pouvoir  contribuer aux revenus de la famille. Le système du servage est largement répandu au Pakistan: les familles dépendent d’un riche propriétaire terrien qui interdit aux «personnes sous sa propriété» d’aller à l’école si bien que les enfants vont travailler aux champs. Mais en l’absence de toute instruction, les jeunes toujours plus nombreux n’ont pas d’autre perspective.

Dans les régions rurales en particulier, les femmes sont restreintes dans leur mobilité et ne peuvent quitter le foyer familial qu’avec l’autorisation de leur parenté masculine. Souvent, elles n’ont pas accès à la formation et les mariages forcés sont fréquents.

 

Inondations du siècle en 2010

Dans ce contexte général difficile, la population a été frappée par de graves inondations en 2010: au Nord, des vagues d’une rare violence ont détruit toute l’infrastructure, les maisons et les cultures. Au Sud, les villages et les champs cultivés sont restés immergés pendant plusieurs mois, rendant impossible tout retour au village et toute plantation de récolte jusqu’au début de 2011.

Plus de 2000 personnes ont perdu la vie, plus de 1.8 millions de maisons et 74 pour-cent des surfaces cultivées furent détruites. Au total, plus de 20 millions de personnes ont été touchées par les pires inondations depuis 1929.

 

Logements d’urgence pour les familles

Solidar Suisse s’est directement engagée en août dans le nord du Pakistan en distribuant plus de 2'000 kits de première nécessité comprenant essentiellement des outils et du matériel pour déblayer les maisons et construire des logements d’urgence. Cette opération a permis de donner à plus de 2'000 familles très sérieusement affectées une possibilité de déblayer les masses de boues de leurs maisons, de sauver matériel, meubles et objets de valeur restants et de se construire un logement d’urgence. Solidar a ensuite édifié 800 logements temporaires pour les personnes les plus touchées dont essentiellement des familles nombreuses et comptant des personnes malades et âgées.

 

Engagement à long terme

Depuis 2011, Solidar collabore avec l’organisation locale ‘’Labour Education Foundation’’ (LEF) afin que les victimes des inondations puissent renouer avec une existence normale. La reconstruction d’infrastructures agricoles, comme par exemple des systèmes d’irrigation, permettra à nouveau de cultiver les terres. Solidar s’engagera durablement dans ce domaine.

 

Solidar Suisse soutient également la population démunie dans le cadre d’un projet de reconstruction et de formation. Objectifs: apprendre aux artisans locaux les méthodes de construction résistant aux inondations et les appliquer concrètement dans le cadre de l’édification de 700 maisons pour des veuves, des malades et des handicapé-e-s. Le projet prévoit aussi la reconstruction des installations sanitaires et le transfert d’informations en vue d’une utilisation adéquate.

 

Un soutien à plus long terme de la population pakistanaise touchée permet de rétablir les bases de son existence et de  concevoir  des méthodes lui permettant de mieux résister  aux prochaines inondations.

 

Solidar Suisse travaille en collaboration avec ses partenaires du réseau Solidar.

 

Felix Gnehm est responsable du programme Solidar au Pakistan.